top of page

CHR : la fête de Noël



Domenico Ghirlandaio, Nativité, 1492



La naissance de Jésus, la Nativité, est célébrée dans la nuit du 24 au 25 décembre, lors de la messe de Noël, à minuit. La fête de Noël est l’occasion pour les familles de se réunir autour d’une crèche, de partager un repas et d’offrir des cadeaux déposés sous un sapin décoré de guirlandes.


Les circonstances de la naissance de Jésus nous sont connues par l’évangile de saint Luc :

« Joseph, lui aussi, monta de Galilée, depuis la ville de Nazareth, vers la Judée, jusqu’à la ville de David appelée Bethléem [manuel p.154 doc.1]. Il venait se faire recenser avec Marie, qui lui avait été accordée en mariage et qui était enceinte. Or, pendant qu’ils étaient là, le temps où elle devait enfanter fut accompli et elle mit au monde son fils premier-né. Elle l’emmaillota et le coucha dans une mangeoire, car il n’y avait pas de place pour eux dans la salle commune ».


Cependant, Jésus n’est pas né il y a 2023 ans !

 

C’est au VIe siècle qu’un moine chercha à calculer la date de naissance de Jésus, donc le début de l’ère chrétienne. En se basant sur l’évangile de saint Luc : « En ces jours-là parut un édit de l’empereur Auguste, ordonnant de recenser toute la terre. Ce premier recensement eut lieu lorsque Quirinius était gouverneur de Syrie. », il estima que Jésus était né en l’an 753 après la création de Rome. 

 

Au XVIIe siècle, un astronome prenant l’évangile de saint Matthieu arriva à la conclusion que Jésus était probablement né 7 ans plus tôt. En effet, l’évangéliste évoque une « étoile » apparue au moment de la naissance de Jésus. La découverte, au début du XXe siècle, de tablettes écrites en cunéiforme permit de confirmer l’apparition dans le ciel de cette étoile. Ainsi, ce pourrait être la convergence, à trois reprises en l’année -7, des planètes Jupiter et Saturne dans la constellation des poissons, visible dans le ciel du Moyen-Orient.

 

Enfin, le choix du 25 décembre pour fêter la Nativité date du IVe siècle, lorsque les chrétiens, après avoir été persécutés, purent pratiquer librement leur religion.

 

 






Comentários


bottom of page