top of page

CHR : Un Dieu qui parle

Ainsi la foi vient de ce qu’on entend et ce qu’on entend vient de la parole de Dieu.
Ergo fides ex auditu, auditus autem per verbum Christi .
Saint Paul, épître aux Romains, chapitre 10

Samuel et Eli par John Singleton Copley (1738-1815)

Me voici !


Samuel, « Dieu exauce », était un prophète (celui qui parle aux hommes au nom de Dieu) et un juge (dans la Bible hébraïque, « juger » signifie exercer une autorité sur un peuple : c’est Samuel qui désigna les deux premiers rois d’Israël, Saül puis David). Les deux « livres de Samuel » dans la Bible hébraïque ont été rédigés au VIIe siècle av. J.-C. Dans cet extrait du Premier livre, Samuel qui doit avoir l’âge d’un collégien d’aujourd’hui est placé auprès du grand-prêtre Eli (à ne pas confondre avec le prophète Élie) au sanctuaire de Silo où se trouvait à l’époque l’arche d’Alliance. Il s’agissait d’un coffre contenant les Tables de la Loi données à Moïse au mont Sinaï. Samuel connaissait bien évidemment l’existence du Dieu des Hébreux, mais celui-ci ne s’était encore jamais adressé à lui.


Le jeune Samuel assurait le service de Dieu en présence du prêtre Éli. La parole de Dieu était rare en ces jours-là […]. Un jour, Éli était couché à sa place habituelle, sa vue avait baissé et il ne pouvait plus bien voir. […] Samuel était couché dans le Temple, où se trouvait l’arche de Dieu. Dieu appela Samuel, qui répondit : « Me voici ! » Il courut vers le prêtre Éli, et il dit : « Tu m’as appelé, me voici ». Éli répondit : « Je n’ai pas appelé. Retourne te coucher ». L’enfant alla se coucher. De nouveau, Dieu appela Samuel. Et Samuel se leva. Il alla auprès d’Éli, et il dit : « Tu m’as appelé, me voici ». Éli répondit : « Je n’ai pas appelé, mon fils. Retourne te coucher ». Samuel ne connaissait pas encore Dieu, et la parole de Dieu ne lui avait pas encore été révélée. De nouveau, Dieu appela Samuel. Celui-ci se leva. Il alla auprès d’Éli, et il dit : « Tu m’as appelé, me voici ». Alors Éli comprit que c’était Dieu qui appelait l’enfant, et il lui dit : « Va te recoucher, et s’il t’appelle, tu diras : “Parle, ton serviteur écoute” ». Samuel alla se recoucher à sa place habituelle. Dieu vint, il se tenait là et il appela comme les autres fois : « Samuel ! Samuel ! » Et Samuel répondit : « Parle, ton serviteur écoute ».


Comment les Hommes de l’Antiquité qui croyaient en de multiples dieux, ce que l’on appelle le polythéisme (du grec polus “plusieurs” et theos “dieu”), en viennent-ils à croire en un Dieu unique, un Dieu qui parle ?
C’est le thème de ce documentaire "L’aube des civilisationsLa naissance d’un Dieu" dont nous avons regardé la première partie dans le cours : L’Orient ancien.



Vérifiez votre prise de notes dans votre cahier avec celles de M. de Fraguier



Le monothéisme 2024
.pdf
Télécharger PDF • 208KB




Comentarios


bottom of page