top of page

NOUVEAU

CHRONOLOGIE⏳

CELA S'EST PASSÉ IL Y A...

30 ans

Les Visiteurs.jpeg

"Quelle infamie, mon Jacquouille, les vilains ne payent plus les impôts, ni la taille et les corvées, ni les tonlieux et la dîme... Quelle injustice !!"

 

En janvier 1993, sort le film « Les visiteurs » dont l’action initiale se passe en … 1123.

 

Au XIIe siècle, sous le règne de Louis VI, un noble seigneur, Godefroy comte de Montmirail (joué par Jean Reno), et son fidèle écuyer, Jacquouille la Fripouille (joué par Christian Clavier avec son célèbre « Okay »), se retrouvent par magie … à la fin du XXe siècle ! La rencontre de Jacquouille avec son lointain descendant provoque une série de quiproquos (prendre une personne pour une autre).

 

Derrière ce film comique se cache une analyse assez réussie de l’embourgeoisement d’une ancienne famille de la noblesse d’épée, qui conserve néanmoins son quant-à-soi, et l’ascension sociale d’un descendant du troisième ordre.

 

Le film fut classé à la première place du box-office français avec près de quatorze millions de spectateurs.

 

Le Figaro donna comme explication à ce succès que

« s'amuser avec le temps, jouer avec les anachronismes, amène inévitablement le comique ».

LE SENS DES MOTS 🖌 

Au temps pour moi.webp

HOMOPHONIE

Provenant du grec homophônia,

« ressemblance de sons », l’adjectif et le nom ont été introduits dans la langue française par Jean-François Champollion en 1822.

Deux mots homophones peuvent être source d’incompréhension entre ce que l’on entend et ce qu’on lit. En effet, ce sont des mots qui se prononcent de la même façon, mais qui s’écrivent différemment.

Les quatrièmes y sont sensibilisés dès le début du cours de géographie : les migrants ou l’émigrant ?

 

Autre exemple : « Autant » et « Au temps ».

L’expression « Autant en emporte le vent » signifie des promesses qui ne seront pas tenues, sans conséquence, « en l’air ». On la retrouve dans « Autant que faire se peut », qui exprime une possibilité sur laquelle on émet des réserves. 

En termes militaires, « Au temps ! » se dit pour commander de revenir à la position précédente, en vue de recommencer le mouvement. C’est le célèbre « Au temps pour les crosses » que tous les Français qui ont fait leur service militaire connaissent par cœur !

C’est probablement à l’origine de l’expression familière « Au temps pour moi » que l’on emploie pour admettre son erreur et que l’on va reprendre depuis le début. L’Académie française précise que « l’origine de cette expression n’étant plus comprise, la graphie “Autant pour moi ” est courante aujourd’hui, mais rien ne la justifie. »

 

Enfin, à ne pas confondre avec l’interjection

« Ô temps, ô mœurs ! », traduction de

« O tempora, o mores » de l’orateur romain Cicéron, que l’on retrouve dans le célèbre poème Le Lac de Lamartine

« Ô temps, suspends ton vol ! ».

ADAGE,

CITATION,

DICTON,

MAXIME,

PENSÉE...

Noël au balcon, Pâques au tison : s’il fait doux à Noël, il fera froid à Pâques.

(Un tison est un reste d’une bûche, d’un morceau de bois, dont une partie a été brûlée. Un tisonnier est un instrument de fer, étroit et long, qui sert à attiser le feu, à faire tomber les cendres.)

Le Bloc-notes

Contact
bottom of page